Déploiement Exchange Server 2016 (Partie 3)

Dans la deuxième partie de ce projet, nous avons préparé l’annuaire Active Directory puis déployé Exchange Server 2016 sur un serveur unique. Dans cet article, nous allons maintenant nous intéresser à l’administration de notre infrastructure Exchange 2016, notamment la configuration des bases de données et le stockage iSCSI.

Machine virtuelle nécessaire pour ce chapitre :

Mais aussi :

  • Nom de domaine : pixelabs.fr

Test domaine Tools :

Bases de données Exchange

Une base de données est stockée sous forme de fichier de base de données Exchange (.edb). Dans Exchange 2016, vous pouvez configurer les propriétés spécifiques à chaque base de données de boîtes aux lettres. Dans une base de données, on peut trouver les éléments suivants :

  • Les messages utilisateurs ainsi que les calendriers, contacts…etc.
  • Les archives des utilisateurs
  • Les éléments réservés à Exchange (boite aux lettres système)
  • Les éléments partagés (dossier public)

Chaque base de données supporte une capacité maximale de 16 To. Attention, Microsoft recommande de ne pas dépasser 2 To de données par base de données, pour une exploitation optimale.

Avant de créer notre première base de données, nous allons d’abord nous intéresser au stockage en réseau en utilisant le protocole iSCSI

Stockage cible iSCSI

iSCSI est un protocole de stockage en réseau basé sur le protocole TCP/IP. Nous allons mettre en place des cibles iSCSI sur le contrôleur de domaine afin d’héberger les bases de données de notre serveur Exchange.

Le but est de vous montrer comment déployer des cibles iSCSI sous Windows Server 2016. En entreprise, vous devez mettre en place des baies de disques dédiées pour votre infrastructure afin de gagner en performance (Exemple : NetApp Storage, EMC VNX…)

Rôle Serveur cible iSCSI

Connectez-vous à votre contrôleur de domaine AD-SERVER. Lancez le Gestionnaire de serveur > Gérer > Ajouter des rôles et fonctionnalités

  • Installation basée sur un rôle ou une fonctionnalité <Suivant>
  • Serveur de destination <Suivant>
  • Développer le rôle : Services de fichiers et de stockage (2 sur 12 installé(s))
    • Développer le rôle : Services de ficjiers et iSCSI (1 sur 11 installé(s))
      • Cochez la case : Serveur cible iSCSI

Serveur cible iSCSI

  • Cliquez sur Suivant deux fois
  • Cliquez sur Installer

Création de disque virtuels iSCSI

Depuis le Gestionnaire de serveur, sur la colonne de gauche, cliquez sur Services de fichiers et de stockage puis cliquez sur iSCSI.

  • A droite, cliquez sur TACHES > Nouveau disque virtuel iSCSI
    1. Votre serveur s’affiche dans la liste Serveur
    2. Le volume C: (36 Go libres sur 50Go) s’affiche en bas, cliquez dessus puis Suivant 
    3. Donnez un nom à votre disque : Disk1iSCSI  <Suivant>
    4. Choisir la taille : 2 Go et laissez le reste par défaut.
    5. On arrive à la page Affecter la cible iSCSI, cochez Nouvelle cible iSCSI <Suivant>
    6. Nom de la cible : EX-SERVER1 <Suivant>
    7. Indiquer les serveurs d’accès, cliquez sur Ajouter…
      1. Une boite de dialogue s’affiche, cliquez sur Parcourir…
      2. Taper le nom de votre serveur Exchange : EX-SERVER1 et cliquez sur OK
      3. Le nom s’affiche sous forme : EX-SERVER1.pixelabs.lan
      4. Cliquez sur OK
      5. Cliquez sur Suivant
      6. Dans la page Activer l’authentification, cliquez sur Suivant

Add disk iSCSI for Exchange

  • Cliquez sur Créer
  • Attendez la fin de la création puis Fermer.
  • Répétez l’opération pour en créer un 2e disque de 2 Go. Disk2iSCSI
    • À l’étape 5, utiliser la cible existante dans liste (EX-SERVER1)
  • Répétez encore l’opération pour en créer un 3e disque de 500 MoDisk3iSCSI (attention : sélectionner Mo dans la liste)
    • À l’étape 5, utiliser la cible existante dans liste (EX-SERVER1)

Configuration disque iSCSI pour Exchange

Connecter Exchange Server au stockage iSCSI

Connectez-vous à votre serveur Exchange : EX-SERVER1

  • Lancez le Gestionnaire de serveur
  • Cliquez sur Outils > Initiateur iSCSI
  • Une boite de dialogue s’affiche, cliquez sur Oui
  • Allez dans l’onglet : Découverte
    • Cliquez sur Découvrir un portail
    • Tapez l’adresse de votre serveur AD : AD-SERVER – 192.168.1.20
    • Cliquez sur OK puis allez dans l’onglet Cibles
    • La cible doit apparaître dans la liste : Actualiser
    • Sélectionnez la cible et cliquez sur le bouton Connexion en bas.

Connexion à la cible iSCSI

  • Cochez la case : Ajoutez cette connexion à la liste des cibles favorites.
  • Cliquez sur OK.
  • La colonne Statut passe en Connecté
  • Cliquez sur OK.

Configurer le stockage

Toujours depuis le serveur Exchange (EX-SERVER1), lancez le Gestionnaire de serveur > Outils > Gestion de l’ordinateur > Gestion des disques

Mettre en ligne les disques iSCSI

  1. Faire un clic droit sur Disque 1, puis cliquez sur En ligne
  2. Encore un clic droit puis Initialiser le disque
    1. Dans la boite de dialogue qui s’affiche, cliquez sur OK (Disque 1 coché)
  3. Toujours avec le disque 1, faire un clic droit sur la zone non allouée et cliquez sur Nouveau volume simple
  4. Cliquez sur : Suivant
  5. Taille do volume : Suivant
  6. Lettre de lecteur : Suivant (Si un message s’affiche, changer de lettre)
  7. Formater une partition
    1. Système de fichiers : NTFS
    2. Taille d’unité d’allocation : Par défaut
    3. Nom de volume : BDD1
    4. Effectuer un formatage rapide
    5. Cliquez sur Suivant puis Terminer.
  8. Répéter l’opération pour le Disque 2 : Nom = BDD2
  9. Répéter l’opération pour le Disque 3 : Nom = Logs

Disque iSCSI Exchange 2016

Les disques sont maintenant considérés par Exchange comme des disques classiques.

Création d’une base de données via ACP

Connectez-vous au Centre d’administration Exchange : https://ex-server1/ecp/

  • Dans le volet de gauche, cliquez sur serveurs puis l’onglet bases de données
    • Cliquez sur nouveau (icône +)
    • *Base de données de boites aux lettres : BDD1
    • *Serveur : Parcourir… et sélectionnez le serveur EX-SERVER1
    • Chemin d’accès au fichier de base de données : L:\BDD1\BDD1.edb
    • Chemin d’accès au dossier Journal : K:\BDD1

Création de base de données Exchange

  • Cliquez sur Enregistrer
  • Un message vous indique de redémarrer le service Microsoft Exchange Information Store [OK]
  • Ouvrir Windows PowerShell
  • Tapez la commande suivante pour relancer le service :
PS C:\Users\Administrateur.PIXELABS#> Restart-Service MsExchangeIS
AVERTISSEMENT : Attente de l’arrêt du service « Microsoft Exchange Information Store (MsExchangeIS) »…
AVERTISSEMENT : Attente du démarrage du service « Microsoft Exchange Information Store (MsExchangeIS) »…
AVERTISSEMENT : Attente du démarrage du service « Microsoft Exchange Information Store (MsExchangeIS) »…
PS C:\Users\Administrateur.PIXELABS>

La base de données est montée automatiquement. Allez jeter un coup d’oeil dans le lecteur L:\BDD1 et le lecteur Logs K:\BDD1

Création d’une base de données via EMS

Nous allons créer la base de données BDD2 en ligne de commande via Exchange Management Shell:

Lancez EMS et créez la base de données via la cmdlet suivante :

[PS] C:\Windows\system32#> New-MailboxDatabase -name "BDD2" -server EX-SERVER1 -EdbFilePath "P:\BDD2\BDD2.edb" -LogFolderPath "K:\BDD2\"

Création de base de données via EMS

Redémarrer le service :

[PS] C:\Windows\system32#> Restart-Service MsExchangeIS

Lors de la création de la base de données via l’EMS, il faut ensuite la monter manuellement. Faisons le montage via l’EMS.

Vérifiez les bases de données :

[PS] C:\Windows\system32#> PS C:\Users\Administrateur.PIXELABS> Get-MailboxDatabase -status |fl name,mounted

Check Exchange Database

Montez la base de données BDD2 :

[PS] C:\Windows\system32#> Mount-Database BDD2
[PS] C:\Windows\system32>

On peut vérifier depuis le Centre d’administration Exchange :

Mount Exchange Database

Pour démonter une base de données, cliquez sur les 3 petits points (…) > puis Démonter

Remarque : les bases de données sont maintenant stockées dans des disques virtuels déployés depuis votre contrôleur de domaine. Assurez-vous d’allumer votre serveur AD en premier et l’arrêter en dernier (d’ou l’importance d’un NAS, baies de disque…).

Suppression d’une base de données :

[PS] C:\Windows\system32#> Remove-MailboxDatabase Nom_de_la_base

Paramétrer une base de données via ACP

Toujours dans l’onglet bases de données, faire un double clic sur une base pour afficher les paramètres.

  • Général : On retrouve les caractéristiques de la base de données
  • Maintenance : Ici, on peut définir les paramètres liés à la maintenance de la base de données
  • Limites : Ici, on peut définir les limites de stockage de la base de données
  • Paramètre du client : On peut sélectionner ici le carnet d’adresses hors connexion (OAB = Offline Address Book) pour les clients en cliquant sur Parcourir…

Je m’arrête ici les amis. Nous verrons la suite dans le prochain chapitre. A très bientôt pour la 4e partie.

 
Besoin d’aide ? des questions ?

Venez sur le forum
logo Forum Pixelabs
***********
La rédaction de cette documentation demande beaucoup de temps, de motivation, mais surtout beaucoup de café 🙂

Vous aimez pixelabs ?

Offrez moi un petit café en cliquant sur la tasse ci-dessous.
pixelans_donation
Merci !